L'alimentation, une aide pour lutter contre la Covid-19

L'alimentation, une aide pour lutter contre la Covid-19 <em>(de Anaïs Seggio)</em>

En cette période de crise sanitaire, nous prenons tout particulièrement conscience qu'une grande part de la population mondiale souffre de maladies dites "de civilisation" comme le diabète de type II, l'hypertension artérielle, l’obésité, le cancer ou encore les insuffisances rénales (cette liste n'est pas exhaustive).

Ces maladies favorisent l’apparition des formes graves de la Covid.

Les chiffres actuels sont les suivants : plus de 47% des personnes atteintes de Covid-19 et admises en réanimation sont en situation d'obésité et 83% en surpoids.

En mangeant mieux, c'est-à-dire en adoptant un régime alimentaire de type Crétois, riche en antioxydants et en "bonnes" graisses, en limitant le sucre ajouté, le sel et les aliments transformés, il est possible de perdre du poids et de lutter efficacement contre l'inflammation dsport bouger e bas-grade.

Une activité physique régulière ne pourra être que bénéfique, car elle permet de faciliter la perte de poids, d'évacuer le stress et de stimuler nos défenses immunitaires.

La vitamine D est indispensable au bon fonctionnement de notre système immunitaire. Veillez donc à avoir un bon statut en vitamine D. Celle-ci étant synthétisée par notre corps quand il est exposé au soleil, nous nous trouvons presque tous en déficit en France durant l'hiver (cela dépend essentiellement de votre âge, de la couleur de votre peau et si vous attendez un enfant pour les femmes, le besoin en vitamine D est alors accru). Dans les aliments, la vitamine D se trouve principalement dans le foie de morue, les oeufs de saumon, de cabillaud et dans les poissons gras (hareng, anguille, saumon, thon, maquereau, sardine, anchois...). Si vous ne mangez pas ces aliments et que votre exposition au soleil est insuffisante, pensez à en parler à votre médecin.

Il y a, à ce jour, une dizaine d'études qui confirment le lien entre vitamine D et Covid. La dernière en date : une étude allemande selon laquelle 9 patients sur 10 morts du virus étaient carencés en vitamine D. La Vitamine D rend plus résistant aux virus en renforçant la paroi des poumons; et elle évite la sur-inflammation, cause de nombreuses morts du covid.

Cettpoisson grase récente étude, Asher, & al. Blood omega-3 fatty acids and death from COVID-19: A pilot study. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids: January 20, 2021, montre chez des patients atteints de la Covid-19 ayant un taux d’Oméga-3 sanguin élevé (supérieur à 5,7%), que le risque de mortalité lié à la Covid-19 est réduit de 75%. Cette baisse de mortalité au-delà d’un seuil d’Oméga 3 de 5,7% dans le sang est également observée pour de nombreuses autres maladies à composante inflammatoire. Et ce taux est atteint sans supplémentation si nos aliments retrouvent leur densité nutritionnelle habituelle (études cliniques Bleu-Blanc-Cœur). Les aliments riches en Oméga 3 sont les poissons gras, les produits de la filière Bleu-Blanc-Coeur pour la viande et les oeufs, les huiles végétales extraites à froid de colza, lin, cameline et noix.

L'étude de Calder & al, M. Optimal Nutritional Status for a Well-Functioning Immune System Is an Important Factor to Protect against Viral Infections. Nutrients. 2020; 12(4):1181, montre les nutriments d’intérêt majeurs dans le bon fonctionnement du système immunitaire pour lutter contre les infections virales :

les vitamines A, B6, B9, B12, C et D, les minéraux Zinc, Cuivre, Fer et Magnésium et les acides gras essentiels (Oméga 6 et Oméga 3).

La levure de bière et les germes de blé sont d'excellentes sources de Cuivre, Magnésium et des vitamines du groupe B.

Concernant le Zinc, une étude allemande (Wessels I, Rolles B, Rink L, "the potential impact of zinc supplementation on COVID-19 pathogenesis", Frontiers in immunology, juillet 2020) rappelle que la plupart des groupes à risque décrits pour le Covid-19 sont en même temps des huîtregroupes présentant une carence en Zinc. Le Zinc a des propriétés antivirales qui sont scientifiquement prouvées et décrites de façon précise dans cette étude.

Dans l'alimentation, vous trouverez le Zinc dans toutes les viandes, le foie, le cacao, les poissons, les produits laitiers, les germes de blé, légumes secs et céréales. Mais l'aliment qui en est le plus riche est l'huître où le Zinc y est particulièrement assimilable.

Les nutritionnistes du réseau Maigrir 2000 sont là pour vous accompagner dans la mise en place de la meilleure alimentation qui puisse vous convenir individuellement. Pour tout renseignement complémentaire, n'hésitez pas à prendre contact.

 

Vous cherchez un point conseil en nutrition et diététique ?
Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

Trouvez votre nutritionniste !

Nos conseils pour bien s’alimenter au quotidien